samedi 30 mars 2013

Mon escapade à châteauroux

Je n'irai pas (Editions Frimousse, illustré par Cécile Vangout) est sélectionné pour le Prix Escapages à Châteauroux.

Deux jours là-bas, de la neige, deux bénévoles adorables pour visiter le pays, des élèves de maternelle bourrés d'idées et des enseignants enthousiastes (dont un maître remplaçant, Henri,  qui a même dessiné en direct l'histoire inventée par ses élèves !), une soirée en tête à tête avec la chouette Laetitia Le Saux : et un "au revoir Cendrillon" dont je me souviendrai ! Voilà deux jours bien remplis.





Un grand merci à tous !

Quelques photos souvenirs ... on a bien pensé à Cécile Vangout !!
Les mobiles "Je n'irai pas"



Les panneaux dans le couloir...




Ma classe d'élèves en carton ;)


Un vrai livre





Et des dessins par dizaines !



Merci à tous ! C'était vraiment le bonheur !!

Le bonheur dans 7 classes sur 8... du coup, voilà une mise au point nécessaire :

J'en profite pour dire ici que deux choses sont nécessaires pour qu'une rencontre fonctionne :

-la préparation en amont en classe, avec l'enseignant(e). Les enfants seront dans une belle attente, ils auront des choses à montrer, à partager. Ils poseront aussi, pris dans l'élan, des questions spontanées (même en petite section).

-la motivation de l'enseignant(e) : c'est contagieux, et si l'enseignant(e) a envie, ses élèves auront envie aussi.
C'est vrai à chaque fois. A l'inverse, si rien n'est préparé, si les enfants n'ont pas lu le livre, ne savent pas qui ils accueillent, la rencontre peut "prendre" quand même (là on rame un peu, il faut aller les chercher, mais on y arrive, vive l'impro !), mais elle peut être decevante, pour tout le monde.

C'était le moment "vérité" :)



mardi 26 mars 2013

des articles, des articles !


On parle de notre album Au pays des vents si chauds, magnifiquement illustré par Bruno Pilorget (l'Elan vert). 
A la soupe de l'espace (Librairie extra qui a un site en ligne, bien mieux qu'Amazon, foncez !), Camille en dit grand bien... ici !
"Un texte émouvant, plein de poésie et d’une infinie sagesse."

Chez Opalivres, "Une belle histoire servie par un très beau texte, poétique, imaginaire, voire visionnaire."...

Chez Enfantipages, "La chaleur des couleurs se mêle à la poésie du texte, pour faire de cet album, plus qu'une simple invitation à l'évasion, une vraie croisière pour l'imagination."

Et (rappel !), je raconte la génèse de l'affaire par ici, sur Premières lectures. Et enfin, le coup de coeur Fnac c'est par .





On parle de Petit Minus (illustré par Cécile Vangout, L'élan vert) : 

"Beaucoup d’humour et de tendresse dans cet album sur l’arrivée d’un nouveau-né dans la famille."




Et puis ..

Un grand merci, ça fait plaisir tout ça !



lundi 25 mars 2013

ah mon chouette petit métier (pas imaginaire !)

Une belle semaine à venir !
Et encore un matin où je me lève en me disant que je fais un bien beau chouette métier, tiens.



Demain, je retrouve les CP et les CE1-CE2 de l'école de Lévis qui inventent des petits métiers imaginaires et écrivent, écrivent, écrivent... en s'inspirant des 5 contes de mon album (illustré par Flambi, paru cet automne chez Frimousse), Le laboureur des nuages et autres petits métiers imaginaires.

ça ne manque pas d'idées dans cette école, et on se régale... avec le fameux dresseur d'oiseaux-horloges (ce sont des petits oiseaux qui restent sur le poignet et indiquent l'heure en chantant, c'est pas sympa, ça ?), le balayeur de poussière d'étoiles et le non moins utile Moumoute, coiffeur de lune de son état.

2 classes, 50 enfants, et des tas de nouveaux métiers d'avenir.

Dès jeudi, je filerai à Châteauroux, pour deux jours d'ateliers dans le cadre du Prix Escapages où "Je n'irai pas" (encore Frimousse, illustré par Cécile Vangout) est en sélection.
Donc, en fait, j'irai. Marrant, ça, non ?

Et hier, au salon du livre of Paris, j'ai retrouvé Anne-Gaëlle et Jean-luc Luciani avant ma dédicace sur le stand des P'tits Bérets (merci à Gaëlle Berthelet, Gabriel, Carole et Sandra d'être passés), et c'était rigolo.




mercredi 20 mars 2013

Fées d'hiver, les résultats du concours !




Un immense merci à Agnès, Gwen, Claire Bertholet, Valy, Mathildette, SeL, Jean-Luc, Cieloysol, Mademoiselle Caroline (avec laquelle j'ai une sacrée nouvelle à annoncer mais on doit attendre ... voir ici !), Rebz, estelle*, Philippe V. dit le daron, GaB-K, Bénédicte, Leia, Yana, Letterbee, Nanou, Alexandra, Thomas B., Vé de Rennes, Anonyme-bravo-gonzesse, Constance Joly-Girard, Flo, Fée Cassine, King 72, Mama Shiva, Nathalie Paucton et Cécile Chartre.


Le tirage au sort se fait en vidéo, avec Ninon et Fantine de bonne humeur :

video


Le numéro 7 c'est the Jean-Luc Luciani (son site est ici !), ça tombe bien je le vois dimanche au salon de Paris avec Anne-Gaëlle ;)

Le numéro 20, c'est Thomas B., bravo à lui !

Les deux autres concours chez Sardine et Mimo toujours d'actualité...







lundi 18 mars 2013

"Dans la forêt de l'hiver..."

Joli titre, non ?

C'est une perle, un bout de phrase sorti comme ça de la bouche d'un des élèves de maternelle rencontrés ce matin en atelier.
"Ils pourraient aller dans la forêt ?"
"Oui, dans la forêt de l'hiver !"

J'avais demandé aux enseignantes, Sylvie et Françoise, de préparer avec les enfants des bocaux remplis d'étiquettes : un bocal "personnage", un bocal "lieux", un bocal "objets"...
On a puisé dedans pour faire démarrer nos histoires.

Des petites contraintes pour aider les auteurs en herbe à libérer leur imaginaire (coucou l'Oulipo^^)...




Nous voilà donc à la tête d'un cochon qui rêve de manger des brochettes de bébé loup, d'une princesse transformée en girafe, d'un marchand de n'importe quoi, d'étoiles filantes qui indiquent le chemin à prendre et d'un dragon sauvé par une goutte de miel.

Tout ça à l'école des Sources où je continue ma résidence (un livre écrit dans chaque classe, de la mater au CM2).
Bravo à eux !


jeudi 14 mars 2013

Salon de Paris

J'avais dit "j'irai plus".

La dernière fois, sur le stand de Grasset, juste en face de l'entrée du salon, j'avais pas mal renseigné les gens sur le chemin pour aller aux toilettes. Au début, j'expliquais que j'étais un auteur en dédicace et à la fin, je disais "Première à droite et au bout du couloir à gauche."

J'avais aussi éconduit deux auteurs qui promenaient leur manuscrit dans un chariot de courses à tissus écossais.
"Mais vous êtes bien Grasset ?"
"Non, je suis juste auteure chez Grasset-jeunesse..."
"Prenez quand-même mon livre, il est bien, et donnez-le à l'éditrice."
"Non, merci."

J'avais dédicacé trois livres, aussi.

Et j'avais dit, donc, "J'irai plus jamais"

Et puis, si, en fait.
Ce sera le dimanche 24, de 14h à 15h30 sur le stand des P'tits Bérets (T79) pour dédicacer Léontine et le zarzouilleur.
Je vais prendre un café avec ma pote MimoBalpe et mon pote du gang (un jour je vous raconterai, le gang), Jean-Luc Luciani. Et je reverrai aussi un ami de mes années lycée, Papy, qui vient de sortir un chouette livre et qui va tenter une expérience d'impro à 15h30, L'impro des Mots.


Alors ça sera bien. Passez me voir, je vous dirai où sont les toilettes, si vous êtes gentils.







lundi 11 mars 2013

Fées d'hiver : le concours fois 3

Notre "Fées d'hiver" (tome 3 de la série Roulette russe, chez Oskar, avec Sandrine Beau et Anne-Gaëlle Balpe) vient de sortir et voilà le concours !

(coucou Ninon)



On est très heureuses pour des tas de raisons :

1) On adore nos trois personnages, Emma, Tomaso et Youri, alors leur faire vivre une dernière aventure, c'était chouette.

2) Le tome 1 est en sélection cette année pour trois prix : le prix du polar de Montigny-les-Cormeilles (là on n'a pas gagné hein), le Prix des jeunes lecteurs de la Seyne/mer et le Prix Ruralivres.

3) Fées d'hiver se termine par les mots "ça ne se termine pas"et c'est vrai puisqu'on repart pour une série toutes les trois chez Frimousse ("Tribu", illustrée par Jess pauwels).



4) Il fait un temps bien pourri donc quoi faire d'autre que lire un bon polar avec des bonnes blagues et de vrais gros mots dedans, hein, quoi ?

Le concours !!!
Un commentaire ici (ou chez Sardine, ou chez Mimo ou chez nous trois tiens), dites-moi une raison d'être heureux aujourd'hui par exemple, ou juste un "bravo meuf(s) !" ça ira très bien.
On tire au sort le 20 mars.


samedi 9 mars 2013

Moi, mouette !

Parfois Facebook m'agace, m'énerve, me mange mon temps, me fait peur...

et puis, parfois, au milieu de ce grand rien, il arrive de belles choses.

Cette histoire en est une.

Un jour, Yannick Thomé poste un statut à propos de son fils. Une anecdote très marrante, mais en même temps touchante, dans le genre que j'aime quoi.
Bon, on ne se connait pas du tout à l'époque, j'aime bien son travail mais on n'a jamais échangé "pour de vrai". Je lui écris quand même un petit message en lui disant que son fils m'a inspiré une histoire (d'ailleurs, pour être franche, il n'y a quasiment rien à ajouter à l'anecdote !). Et que si ça le tente, on peut essayer d'en faire un album pour les tout-petits.
Il me répond ! Il me dit d'accord !
C'était il y a un moment, on a chacun eu d'autres chats à fouetter, et la semaime dernière j'ai reçu les premières illustrations. Et elles sont chouettes !

ça s'appelle "Moi, Mouette"
On y verra un petit garçon se prendre pour une mouette, mais pas longtemps ;)

Alors, voilà un projet qui va s'envoler chez les éditeurs, on croise nos plumes !




mardi 5 mars 2013

Au pays des vents si chauds

Une petite interview à l'occasion de la parution de notre album Au pays des vents si chauds (illustrations Bruno Pilorget, éditions de l'élan vert). J'y explique un peu la génèse du projet...
Cliquez donc par ici !

Un album Coup de coeur FNAC.

Un grand merci pour les messages reçus, le livre vous plaît et ça, ça me plaît !




vendredi 1 mars 2013

"Elle est bien notre histoire"

J'en ai vu des enfants en février, et ça continuera après les vacances !

A Annecy, dans le cadre de L'échappée-Livres où La meilleure nuit de tous les temps (Rouergue) est sélectionné. Deux jours de pur bonheur parce que la ville est vraiment belle, parce qu'il y a des bibliothécaires inventives (un homme dans le lot mais le féminin l'emporte du coup ^^), des élèves aux questions vraiment chouettes qui sortaient de l'ordinaire et des enseignants motivés. Si on ajoute la tartiflette et le soleil, ça devient magique quoi :)

Merci pour l'accueil, les rencontres et les sourires !

"Mais alors, ça existe tu crois un garçon aussi romantique que le Raphaël de ton livre ? Parce que, bon, j'ai pas vu le changement sur les gars de ma classe depuis qu'ils l'ont lu ! Et j'attends moi."

"Séverine Vidal, est-ce que ça vous est déjà arrivé de regretter quelque chose, une fois le livre paru ?"

"Séverine Vidal, pourquoi vous aimez les gros mots ?"





Dans la bibliothèque Bonlieu, il y a une petite galerie : les enfants peuvent emprunter un tableau pour 8 semaines ! C'est pas un peu génial cette idée ?





Raphaël et Colombe prennent vie sous les crayons des CM d'Annecy !




A Elancourt, dans la classe de Thierry Monteil aux Petits prés, où un polar s'écrit depuis le mois de décembre. 
ça se voit même sur les murs de la classe !





A Lévis St Nom, dans les classes de toute l'école des Sources (c'est fou, non ?) !
Deux polars, deux catalogues de métiers imaginaires, deux albums en maternelle !
Bravo les enfants (et les maîtresses !)... 
ça ne manque pas d'humour, en plus.

En exclu mondiale, voici les dessins des personnages du polar de la classe de Gaëlle, dont un est inspiré du regretté (?) Claude François !









Quoi de plus beau, quoi de plus motivant que l'espèce d'éclair sur le visage des enfants quand ils découvrent que, oui, leur histoire tient la route, que ce qu'ils viennent d'écrire est drôle ou émouvant ou surprenant ou poétique. 

"Elle est bien notre histoire." 

oui, je confirme, elles sont "bien" vos histoires, à vous tous, les petits et les grands que j'ai vus en février, dans les classes. 

Et avec vous, elle est bien mon histoire.